Google
Me contacter
Ce champ est invalide
Ce champ est invalide
Me contacter

Chirurgie du colon

La chirurgie du colon ou colectomie concerne trois principales maladies :

le cancer du colon et du rectum, les diverticules du colon, et les maladies inflammatoires du tube digestif (maladie de Crohn et Recto-Colite Hémorragique).

Le cancer du colon

Le cancer du colon peut être localisé à différents endroits du colon : le plus fréquemment sur la partie gauche du colon (colon gauche ou colon sigmoïde), sur la partie droite (colon droit), sur le colon transverse, sur le rectum.

  • L'ablation de la partie gauche du colon (=colectomie gauche) se fait par voie coelioscopique, avec une courte incision au dessus du pubis pour réaliser la suture (=anastomose) entre les deux extrêmités. L'intervention dure environ 2 heures, l'alimentation peut être reprise le soir même. L'hospitalisation est en moyenne de quatre jours après l'intervention.
  • L'ablation de la partie droite ou transverse du colon se fait également par voie coelioscopique, la durée de l'intervention et d'hospitalisation est la même que pour la colectomie gauche.
  • L'ablation de tout ou partie du rectum est une intervention plus longue et plus complexe, également réalisée en cœlioscopie.
    En fonction de la localisation de la suture entre le colon restant et le rectum (ou l'anus), il peut être nécessaire de réaliser un anus artificiel (=stomie) temporaire.
    La remise en continuité du circuit digestif (=fermeture de la stomie) est faite environ 6 à 8 semaines après la première opération.
    Ce système permet de "protéger" la suture entre le colon et le rectum (ou l'anus).

Le cas de chaque patient est discuté avant et après l'opération au cours d'une réunion de concertation pluri-disciplinaire; elle réunit oncologues, gastro-entérologues, chirurgiens, radiologues, anatomo-pathologistes, infirmière coordonatrice de chimiothérapie.C'est le cancer le plus fréquent tous sexes confondus, avec 33 000 nouveaux cas par an en France.

Les diverticules du colon

Les diverticules peuvent se situer partout sur le colon, mais ceux se compliquant le plus fréquemment sont ceux situés sur la partie gauche du colon.
La principale complication est l'infection, que l'on appelle diverticulite sigmoïdienne ou sigmoïdite.
Cette infection, qui peut parfois se compliquer d'abcès voire de péritonite, se traite par antibiotiques. Une intervention chirurgicale peut être nécessaire en urgence (en cas de péritonite par exemple).

L'intervention chirurgicale programmée est indiquée chez un patient jeune, après plusieurs poussées ou en cas de complication (abcès par exemple) en raison du risque de récidive.
Chez les patients plus âgés, elle rediscutée au cas par cas.

L'intervention se fait par voie coelioscopique, avec une courte incision au dessus du pubis pour réaliser la suture. Elle dure environ deux heures, la reprise de l'alimentation se fait le soir même, et l'hospitalisation après l'opération est de quatre jours environ.

Les maladies inflammatoires du tube digestif

Maladie de Crohn ou Recto-Colite Hémorragique (=RCH), elles sont prises en charges par les gastro-entérologues.

Le chirurgien intervient en cas d'échec du traitement médical.

L'intervention la plus fréquemment réalisée en cas de maladie de Crohn est la résection iléo-caecale: elle consiste à enlever la zone la plus souvent atteinte c'est-à-dire la fin de l'intestin grêle (=iléon) et la partie initiale du colon droit (=caecum). On réalise ensuite la suture entre l'intestin grêle et la partie restante du colon droit.
L'intervention se fait par voie coelioscopique avec une courte incision pour réaliser la suture, elle dure environ 2 heures, l'hospitalisation dure environ quatre jours après l'intervention.

En cas de Recto-Colite Hémorragique il peut être indiqué d'enlever la totalité du colon (et parfois également du rectum). Cette intervention est faite le plus souvent en cœlioscopie, nécessite le plus souvent la réalisation d'un anus artificiel temporaire, et n'est faite qu'après certitude de l'échec des traitements médicamenteux. On peut parfois être amené à devoir la faire en urgence, en cas de poussée intense mettant en jeu le pronostic vital (colite aigüe grave).

Complications possibles après ablation du colon

Les complications possibles après ablation du colon sont : l’hémorragie, le défaut de cicatrisation de la suture (également appelée « fistule », ou « fuite anastomotique ») pouvant entraîner une infection (abcès, péritonite), la sténose (= rétrécissement ) de la suture.

Ces complications, heureusement rares, peuvent être favorisées par certains médicaments (notamment les anti coagulants qui peuvent donner des saignements post-opératoires), ou bien par un terrain particulier (diabète, grand âge).

Fiche d'information pré-opératoire sur la chirurgie du colon

Docteur Kamoun-Zana

Le docteur Kamoun-Zana est un chirurgien digestif et viscéral, spécialisée dans la chirurgie de l'obésité et la chirurgie cancérologique colique et rectale. Après une formation dans des services parisiens où elle a été Chef de Clinique, le Docteur Kamoun-Zana exerce au Centre Hospitalier Privé de l'Europe à Port-Marly  (Yvelines), Centre Spécialisé Obésité (CSO).  

FAQ